Détails de la participation

Ce que vous devez savoir à propos d’EPIC4

POURQUOI

Au cours des 30 dernières années, les connaissances générales sur le VIH se sont grandement améliorées et les combinaisons de traitements antirétroviraux (cTAR) actuels sont très efficaces pour contrôler le virus et les problèmes qu’il cause. Ces changements ont grandement amélioré la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH, mais le virus demeure dans leur corps et peut réapparaître si le traitement est arrêté. Des recherches récentes ont suggéré qu’une cTAR donnée tout de suite après la naissance d’un enfant infecté par le VIH au moment de la naissance pourrait aider à diminuer le nombre de virus qui se reproduiront dans le corps.

Notre équipe de recherche souhaite mieux comprendre si la quantité de virus caché dans le corps (appelé un réservoir) peut être réduite en prenant rapidement des médicaments anti-VIH et en continuant de bien les prendre. Savoir la quantité de virus qui se cache dans le corps est important afin de trouver des façons de détruire le virus.

QUI

Nous recrutons des patients qui ont été infectés par le VIH au moment de la naissance. Il y a 2 types de participants dans cette étude : les enfants qui sont présentement suivis dans l’un des centres participants et les jeunes qui ont déjà été suivis dans l’un des centres participants et qui ont été transférés vers les soins pour adultes. Les participants qui sont toujours suivis à l’un des centres participants auront leur visite d’étude en même temps qu’ils ont leur rendez-vous de routine en clinique (environ tous les 3 mois). Les participants qui ont été transférés vers les soins pour adultes devront venir à la clinique pour les visites d’étude à tous les 6 mois.

QUOI

À chaque visite d’étude, un échantillon de sang sera prélevé pour la recherche. Le volume total de sang qui sera prélevé sera calculé en fonction du poids du participant et de sa santé. L’échantillon de sang sera expédié au CHU Sainte-Justine, à Montréal, où l’échantillon sera congelé puis conservé jusqu’à ce qu’il soit analysé. Les échantillons de sang seront analysés afin de vérifier la présence de protéines qui indiqueraient une activation du système immunitaire et certaines caractéristiques du VIH (ex. présence de virus dans les cellules, information génétiques du virus, etc.). Des informations seront obtenues du dossier médical de chaque participant. Ces informations incluent les antécédents médicaux, les infections, les médicaments anti-VIH, les analyses sanguines de routine, la vaccination et la croissance. De plus, si la mère du participant accepte, nous obtiendrons certaines informations sur sa santé, son traitement anti-VIH, les résultats de ses analyses sanguines, sa santé durant sa grossesse, son accouchement et la santé de l’enfant après la naissance.

QUAND

L’étude a débuter en 2015 et se terminera en décembre 2018. Tel qu’indiqué ci-dessus, les visites de l’étude ont lieu à tous les 3 mois (enfants suivis en pédiatrie) et aux 6 mois (jeunes transférés vers les soins pour adultes).

Plusieurs hôpitaux et cliniques canadiens participent à l’étude. Ces centres participants incluent des cliniques pédiatriques des villes suivantes : Vancouver, Edmonton, Saskatoon, Winnipeg, Hamilton, Toronto, Ottawa et Montréal. Les jeunes qui sont suivis ou qui ont déjà été suivis dans ces cliniques participantes seront contactés afin de vérifier s’ils souhaiteraient participer à l’étude.